Un Petit Air Estival


Un petit air frais se faufile dans les rues de Saint-Germain des Près... Le soleil doit être bien las d'avoir tant brillé. Les peaux hâlées lui font écho. L'ombre n'a su trouver la parade et les nuits mêmes se dessèchent. Est-ce la candeur estivale qui dicte sa conduite? Nul ne sait ni ne s'interroge. L'acte seul importe. Le soleil s'adoucit mais ne nous quitte. Il veille. Après avoir, le temps d'un week-end, dévoilé l'étendue de son pouvoir, le voici qui se calme et observe. Celui qui profite est sans conteste l'air, accueilli l'oeil enjoleur par les Parisiens. L'avant septembre mérite bien quelque souplesse météorologique. Le thermomètre indique le sourire. Sortons sans crainte. L'air est heureux de nous accompagner. Il donne même à nos cheveux l'élan dynamique de l'envie. Il soulage nos narines, fait frétiller les épaules. Les arbres aussi lui font courbette. Les ruelles quant à elles, le remercient par les bruissements de leurs pavés. La vie reprend son rythme. Paris savoure l'air victorieux. Combat gagné par abandon de la chaleur. Profitons de ce repos bien mérité. Les jardins verront peut-être leurs fontaines délaissées mais les promenades ne sauraient trouver meilleurs sentiers. Les terrasses désertées car trop exposées, chanteront à nouveau des discussions volées. Le métro n'ira certes pas plus vite mais s'enchantera de transporter la gaieté retrouvée. 
Comme une bouffée printanière, Paris s'est épris d'une sérénité. Après avoir subi un chaos caniculaire, l'été peut poursuivre son chemin vers un Septembre impatient. Mais le neuvième mois devra attendre et laisser au huitième le temps de se remettre et de permettre aux habitants de profiter du nouvel air. Un air de vacances,   un air de Paris, un air de rentrée...

Profitez d'une douce nuit dans l'un de nos hôtels germanopratins:



***


A little fresh air sneaks into the Saint-Germain streets... Sun must be tired having so much shone. Tanned skins must be too. Nights and shade could not fight against the sun. Is it because of a summer kindness that the sun decided to let up?! Noone knows but the result is the most important. After having shown its power during a week-end, the sun calms and waits. The one we are so happy to recover is the air. Cause before September comes, we all need meteorological kindness. Thermometer reads a smile. It is time to go out, without any fear. Air is coming with us. It will give our hair an impulse of envy. It will also wriggle our shoulders and relieve our nostrils. Trees bend in front of it. Lanes thank with the rustles of their pavements. Life resumes. Paris relishes the air victorious. Battle was won by abandonment of the heat. Let's enjoy a well-deserved rest. Gardens fountains will be neglected but there is no better end for a walk. Terraces will welcome again. The subway will not go faster but will transport a gaiety found.
Like a Spring breath, Paris found serenity. After suffering a heatwave chaos, Summer can continue its way to September. But the 9th month will wait and give time to the 8th to recover. Thereby, people will enjoy this new fresh air, a holiday atmosphere, a Parisian atmosphere, ...

Enjoy a beautiful night in of our five hotels:





Posts les plus consultés de ce blog

Première Vision, Paris - 02.2016

Ron Mueck défie notre réalité à la Fondation Cartier // Ron Mueck defies reality at the Cartier Foundation

Paris Plages 2016!