Poupoupidou à la Galerie Taglialatella


Il y a 50 ans s'éteignait l'actrice et chanteuse la plus populaire et la plus glamour d'Hollywood. Avec elle s'évanouissait le charme d'une époque. Celle qui incarnait la beauté féminine, la sensualité et la séduction, a su conserver son rôle malgré le temps. Les années ont passé, puis des décennies. De nombreuses actrices magnifiques ont marqué les esprits, mais aucune n'a pu ravir à Marilyn son trône. Marilyn Monroe était une icone, un symbole.


Marilyn Monroe, la divine, la sublime. Voila le portrait présent dans tous les esprits. Mais derrière la robe blanche, le ventilateur et le sourire radieux, une fin tragique. En 1962, la belle et controversée Marilyn décède des suites d'une overdose de barbituriques. Suicide, accident, meurtre? Les rumeurs ne cesseront d'alimenter la légende de l'actrice. Alors l'ombre du drame viendra ternir la carrière de la dame. Malgré des films à succès, de nombreuses couvertures de magazines et un Golden Globe, celle qui débuta à l'usine gardera l'image d'une femme malheureuse.


La Galerie Taglialatella, dans le IIIème arrondissement de Paris, a choisi de mettre en lumière la femme radieuse, la Norma Jeane naturelle, heureuse. L'exposition Marilyn Monroe dévoile sa beauté nue. Outre l'oeuvre d'Andy Warhol, ce sont les clichés de Lawrence Schiller, livrés pour la première fois, qui peuplent les murs. Photographiée lors du tournage inachevé de son dernier film "Something's got to give", Marilyn sourit, joue avec l'objectif, le séduit et se confie. Star dans les moindres détails. La pose est parfaite, le cadre est idéal.


Cette exposition rend ainsi hommage à cette femme dont la beauté fut un don mais aussi un drame. Souvent décriée, inconsidérée, Marilyn Monroe suscitait la polémique. Adulée, détestée, elle ne pouvait laisser indifférent.
La Galerie Taglialatella offre un cadeau à ce cinquantenaire. Celui d'une succession de photographies d'une femme belle, rayonnante, pleine d'assurance et surtout pleine de vie.

Marilyn Monroe, Galerie Taglialatella
Jusqu'au 30 Juin 2012
10 rue de Picardie, 75003
Métro Filles du Calvaire
Horaires: Du mardi au samedi, 11h00 - 19h00


*****


50 years ago, the most glamour American actress and singer was gone. The one who embodied beauty, charm and seduction, kept her role after all this time. Years gone, decades too. A lot of gorgeous actresses became famous but nobody of them could steal Marilyn's throne. Marilyn Monroe, an icone, a symbol.


Marilyn Monroe was divine and sublime. This is the picture we all have in mind. But behind the white dress, the fan ans her large smile, is a tragic end. In 1962, the beautiful and controversial Marilyn died because of barbiturates overdose. Suicide, accident, murder? Rumors were spreading. That is how the legend darkened. Dispite successfull movies, magazines cover and a Golden Globe, Marilyn Monroe kept the picture of an unfortunate woman.


Taglalatella Gallery, in the 3rd district of Paris, chose to bring her natural beauty to the light, a smiling Norma Jeane. Exhibition Marilyn Monroe shows a naked beauty. With Andy Warhol's work, are presented for the first time photos that Lawrence Schiller took during her last and unfinished movie "Something's got to give". On those, we discover a beautiful Marilyn playing with camera and seducing. Star in every way. Photos are perfect.


Exhibition celebrates beauty of woman, a beauty which was a gift and a drama. Disparaged, not considered, Marilyn Monroe created debates. Hated, loved, anybody could be indifferent.
Taglialatella Gallery offered a present to the sad birthday: photos of a magnificient woman, radiant, full of confidence and full of life.

Marilyn Monroe, Galerie Taglialatella
Until June 30th 2012
10 rue de Picardie, 75003
Metro: Filles du Calvaire
Open from Tuesday to Saturday: 11.00 am to 7.00 pm



Posts les plus consultés de ce blog

Première Vision, Paris - 02.2016

Ron Mueck défie notre réalité à la Fondation Cartier // Ron Mueck defies reality at the Cartier Foundation

NUIT BLANCHE 2017