Cela s'est passé un 23 novembre... It happened on a November 23...

Louis Ier d'Orléans
La semaine dernière, nous présentions la dernière exposition de la Tour Jean Sans Peur, "L'Ecole au Moyen-Âge". Cette tour fut érigée au XVème siècle par celui dont elle porte le nom. Et bien, aujourd'hui, nous allons nous intéresser à un événement orchestré par Jean Sans Peur il y a 606 ans tout juste. Le 23 novembre 1407, Jean Sans Peur faisait assassiner son rival, Louis Ier d'Orléans. 

Alors que la guerre de cent ans vit une trêve partielle, le roi Charles VI sombre peu à peu dans la folie. Lors d'une de ses crises, il se jette sur quatre gens de sa suite et les tue sur le champs. Une autre fois, il met le feu à quatre hommes en costumes lors d'un bal organisé par sa femme pour le distraire. Les frasques du roi l'éloignent de la gouvernance et la Reine, Isabeau de Bavière, s'en remet ainsi au Duc de Bourgogne, Philippe le Hardi et au Duc d'Orléans, frère du roi, Louis Ier d'Orléans. La rivalité entre les ducs s'accroit. Chacun souhaite s'imposer dans le conseil. 

A la mort de Philippe le Hardi, Louis Ier d'Orléans prend le pas sur la Bourgogne et se rapproche de la Reine. Alors que les commérages s'enflamment, le Duc d'Orléans en profite pour aborder de nouveau le sujet du conflit avec l'Angleterre. Le duché de Bourgogne, grand opposant à ce conflit, entretient des relations économiques très importantes avec l'Angleterre et ne souhaite en aucun cas, que le combat reprenne. Le fils de Philippe le Hardi, Jean Sans Peur, succède au duché et aux idées de son père. Malheureusement pour lui, l'influence du Duc d'Orléans lui permet d'exclure de nombreux Bourguignons du conseil. Jean Sans Peur, voyant d'un très mauvais oeil cet ennemi prendre le pouvoir, décide d'organiser son assassinat.

Jean Sans Peur
Ce 23 novembre 1407, Louis Ier d'Orléans se rend au chevet de la Reine Isabeau de Bavière qui a accouché à l'Hôtel Barbette, rue Vieille du Temple. Le valet du roi, faisant partie du complot, déclare au duc que le roi le demande en urgence. Le Duc d'Orléans remonte donc la rue Vieille du Temple escorté d'une dizaine d'hommes. Surgissent alors Raoul d'Anquetonville, homme de main mandaté par le duc de Bourgogne, et quinze autres bandits. La lutte est rapide. Faible en nombre, la troupe de Louis Ier d'Orléans ne fait pas le poids. Ce dernier est identifié comme étant le Duc d'Orléans, l'homme à abattre. Un coup de hache à la tête mettra fin au conflit entre les ducs. Louis Ier d'Orléans est mort. 

Mais ce meurtre ne sera pas sans conséquence. Bien que Jean Sans Peur avoue sans gêne être l'auteur de l'homicide, et que le roi lui pardonne, s'en suivra une longue bataille opposant les Armagnacs aux Bourguignons.



*****

 Louis I of Orleans' death
Last week, we presented last exhibition of the Jean Sans Peur Tower (John the Fearless Tower), "School in the Middle Ages." This tower was built in the fifteenth century by Jean Sans Peur. Well, today we'll look at an event orchestrated by Jean Sans Peur 606 years ago. On 23 November 1407, Jean Sans Peur organized the assassination of his rival, Louis I of Orléans.

While the Hundred Years War saw a partial break, King Charles VI becomes crazy. One day, he threw himself on four people and kills them. Another time, he sets fire to four men in suits at a ball organized by his wife for distraction. The Madness of King keeps him away from governance, and Queen Isabeau of Bavaria asks for help to the Duke of Burgundy, Philip the Bold, and the Duke of Orleans, King's brother, Louis I of Orléans. The rivalry between the Dukes increases. Everyone wants to impose in the council.

After the death of Philip the Bold, Louis I of Orléans is ahead of Burgundy and becomes closer to the Queen. While gossip talk of a relationship, the Duke of Orleans takes the opportunity to discuss again about the conflict with England. The duchy of Burgundy, great opponent to the conflict, has very important economic relations with England and does not wish a new fight. The son of Philip the Bold, Jean Sans Peur, succeeds to the dukedom and keeps his father's ideas. Unfortunately for him, the influence of the Duke of Orleans allows him to exclude many Burgundians of the council. Jean Sans Peur, seeing the enemy taking power, decides to organize his murder.

Philip the Bold
This Nov. 23, 1407, Louis I of Orléans goes to see the Queen Isabeau of Bavaria, who gave birth at the Hotel Barbette, rue Vieille du Temple. The servant of the king, part of the conspiracy, says the Duke that the King is asking him urgently. The Duke of Orleans takes the Rue Vieille du Temple escorted by a dozen men. Arise Raoul of Anquetonville, commissioned by the Duke of Burgundy, and fifteen other men. The fight is fast. The troupe of Louis I of Orléans is lower in number. This one is identified as the Duke of Orleans, the man to kill. An ax blow to the head will end the life of Jean Sans Peur's rival.

But murder is not without consequence. Although Jean Sans Peur admit shamelessly to be the perpetrator of the homicide, and although the king forgives him, will follow a long battle between the Burgundians and the Armagnacs.

Visit the Tour Jean Sans Peur.

Staying in Paris on a cultural weekend.

Jean Sans Peur Tower

Posts les plus consultés de ce blog

Première Vision, Paris - 02.2016

Ron Mueck défie notre réalité à la Fondation Cartier // Ron Mueck defies reality at the Cartier Foundation

NUIT BLANCHE 2017