Musée Zadkine: Voyage dans l'Ancienne Russie / Zadkine Museum: A voyage through traditional Russia


Jusqu'au 13 avril 2014, le Musée Zadkine propose un périple très intéressant. Intéressant tant au point de vue technique que culturel. Car les oeuvres présentées ici ne sont autres que celles de l'artiste et chimiste Sergueï Mikhaïlovitch Prokoudine-Gorski. L'exposition "Voyage dans l'ancienne Russie" regroupe 150 oeuvres réalisées à l'aide d'un procédé ultra moderne entre 1909 et 1912.  

Né en 1863 à Fournikova Gora, le jeune Sergueï Prokoudine-Gorski entame des études de chimie à Saint-Pétersbourg, puis à Berlin et Paris. Il y côtoie des chimistes de renom et travaille sur l'élaboration de la photographie en couleur. En 1890, il retourne en Russie et continue ses expériences. Il parvient à reproduire une qualité de couleur impressionnante en projetant simultanément trois images, rouge, verte et bleue. Le succès de cette découverte le pousse à envisager un voyage à travers la Russie. L'artiste souhaite ainsi immortaliser en couleur le vaste territoire de son pays natal. Le 3 mai 1909, lors d'une présentation privée à la famille impériale, le Tsar Nicolas II, enthousiasmé par le projet de Prokoudine-Gorsi, accepte de lui financer le voyage. 


Le chimiste-photographe dispose ainsi de deux bateaux et d'un véhicule à moteur pour parcourir le pays. Entre 1909 et 1912, le pays est en pleine industrialisation et les photos reflètent changements et nostalgie. C'est cette épopée artistique qui est présentée aujourd'hui au Musée Zadkine. Des vieux monastères à la mécanisation pleine de promesses, le voyage de Prokoudine-Gorski est un livre d'histoire. On circule d'une oeuvre à l'autre en apprenant la Russie d'une autre époque. L'artiste a conservé cette image de la Russie puisque quelques années plus tard, après la Révolution de 1917, il quitte son pays. Paris sera sa dernière maison, il décède en 1944. La bibliothèque du Congrès des Etats-Unis a acheté la grande collection de plaques aux héritiers de l'artiste, puis a numérisé en 2004, les 1902 images qu'elle détenait. 

Bon voyage au Musée Zadkine...


*****


Until 13 April 2014, the Zadkine Museum offers a very interesting journey. Interesting from technical and cultural point of view. Because works presented here are those of the artist and chemist Sergeï Mikhaïlovich Prokudin-Gorski. The exhibition "A voyage through traditional Russia" includes 150 works created using a process-art between 1909 and 1912.

Born in 1863 in Fournikova Gora, the young Sergei Prokudin-Gorski started studying chemistry at St. Petersburg, and then in Berlin and Paris. There he met famous chemists and worked on the development of color photography. In 1890, he returned to Russia and continued his experiments. He managed to reproduce impressive color quality by projecting three images at the same time, red, green and blue. The success of this discovery led him to consider a trip across Russia. The artist hopes to capture colors of the vast Russian territory. May 3, 1909, during a private presentation to the Imperial Family, the Tsar Nicolas II, excited about Prokoudine-Gorsi's project, accepted to finance the trip.


The chemist and photographer had two boats and a motor vehicle to travel the country. Between 1909 and 1912, the country was in full industrialization and photos reflect changes and nostalgia. This artistic epic is presented today at the Zadkine Museum. From old monasteries to mechanization full of promises, the journey of Prokudin-Gorski is a real history book. We run from one work to another learning about Russia at the beginning of 20th century. The artist kept that perception of Russia as a few years later, after the 1917 Revolution, he left his country. Paris will be his last home, he died in 1944. Library of Congress of the United States purchased the large collection of plates to the artist's heirs, and then, in 2004, digitized the 1,902 pictures it owned.

Have a nice trip at the Zadkine Museum ...


Musée Zadkine

Posts les plus consultés de ce blog

Première Vision, Paris - 02.2016

Ron Mueck défie notre réalité à la Fondation Cartier // Ron Mueck defies reality at the Cartier Foundation

NUIT BLANCHE 2017