Sade. Attaquer le soleil, Musée d'Orsay // Sade. Attacking the Sun, Orsay Museum


Thème délicat et sulfureux abordé par le Musée d'Orsay jusqu'au 25 janvier 2015. En effet, avec l'exposition "Sade. Attaquer le soleil", le visiteur plonge au coeur de l'esprit décadent du célèbre Marquis. Les oeuvres présentées visent à illustrer les textes de l'un des auteurs les plus controversés. On notera par exemple Géricault, Goya ou encore Rodin.

Donatien Alphonse François de Sade est à la fois écrivain, metteur en scène, philosophe, et homme politique. Sa vie trépidante et ses moeurs ont su passionner et enflammer les langues. Le tiers de son existence passée en prison a donné au Marquis tout le loisir de déchainer son imagination. Avant l'incarcération, les actes de barbarie, la débauche, et pendant la détention, l'écriture de ses fantasmes les plus pervers. 

L'exposition nous mène ainsi dans les profondeurs de ce que l'on nommera peu de temps après sa mort, le "sadisme". L'auteur ne fut que transgression. Au delà des limites, toujours, bravant les interdits à la recherche d'un plaisir intense. Violent dans ses amours et dans ses mots, assumant chaque débordement, et en perpétuelle dérive. Le désir, pour le Marquis, n'avait de place que dans l'extrême, l'interdit, l'excès. Comme si la nature même de l'homme le poussait à rechercher ce qu'il y a de plus monstrueux en lui, pour lui apporter la jouissance suprême. 

Arrêté pour des actes abjectes, relâché, ou évadé, puis interné dans un asile qui l'autorisa à présenter des pièces de théâtre et à organiser des soirées (!), le Marquis de Sade semble avoir eu mille vies. Ses écrits sur la conception de la beauté, l'athéisme excessif et l'animosité de l'homme, n'ont été autorisés que tardivement. S'en est suivie une apologie de l'écrivain, cité et honoré par de nombreux artistes comme Flaubert. Aujourd'hui le Musée d'Orsay met en image les dérives d'un homme accusé de folie mais dont l'esprit torturé a fasciné nombre de lecteurs au travers des siècles.

Sade. Attaquer le soleil
Musée d'Orsay
Jusqu'au 25 janvier 2015


*****


Delicate and sulfur theme at Orsay Museum until 25 January 2015. With the exhibition "Sade Attacking the Sun", the visitor plunges into the heart of decadent spirit of the famous Marquis. Works presented, from Goya, Géricault or Rodin for example, are intended to illustrate the text of one of the most controversial authors. 

Marquis de Sade was a writer, a philosopher, and a politician. His hectic life and habits excited and frightened many peoples. A third of its existence spent in jail gave the Marquis every opportunity to unleash his imagination. Before incarceration, barbarism acts, debauchery, and during detention, writing the most perverse fantasies.

The exhibition leads us into the depths of what will be called shortly after his death, the "sadism". The author was only transgression. Beyond the limits, always defying the prohibitions in search of an intense pleasure. Violent in his love and in his words, assuming each overflow, and constantly drifting. The desire, for the Marquis, was in the extreme, the forbidden, in the excess. As if the very nature of man urged him to seek what there is more monstrous in himself, to bring him the supreme enjoyment.

Arrested for abject acts, released or escaped, and committed to an asylum, which allowed him to present theater plays and organize parties (!), the Marquis de Sade seems to have had a thousand lives. His writings on the concept of beauty, excessive atheism and animosity of man, have been allowed much later. Then followed an apology of the writer, quoted and honored by many artists as Flaubert. Today Orsay Museum puts picture on excesses of a man accused of madness but whose tortured mind has fascinated many readers over the centuries.

Sade. Attacking the Sun
Orsay Museum
Until 25 January 2015



Posts les plus consultés de ce blog

Première Vision, Paris - 02.2016

Ron Mueck défie notre réalité à la Fondation Cartier // Ron Mueck defies reality at the Cartier Foundation

Paris Plages 2016!