Mon séjour à Paris // Love from Paris



Cher Ami,

Me voila à Paris. Enfin! Depuis le jour où cette chère tante me conta Paris et ses merveilles, mes rêves ne cessaient de fredonner Edith et Eiffel! Je n'ose encore croire que mes pieds ont foulé les Champs Elysées et mes lèvres gouté au café en terrasse.

Je suis arrivée le premier lundi du mois à l'Hôtel Des Deux Continents, dans la si charmante rue Jacob. Juste en face de l'établissement, la célèbre boutique Ladurée me faisait de l'oeil et bientôt taquina mon palais! Je dégustai ainsi des macarons aussi ronds que bons dans ma chambre. Celle-ci est cosy, de taille très parisienne, et m'offre tout le confort dont j'ai besoin. De grands rideaux occultants, un lit confortable et une couette douillette pour cajoler mes songes nocturnes… Un porte-bagage, une penderie et un coffre pour m'installer, un bureau pour t'écrire mes lettres parisiennes, une télévision, le wifi et un téléphone, pour garder le contact avec la réalité, un plateau de courtoisie pour me chouchouter, et une salle de bain toute neuve! De plus, le personnel est adorable. Les jeunes femmes de la réception me donnent des conseils très avisés pour découvrir la capitale mais également pour choisir les restaurants. Tu sais combien la gastronomie compte dans un voyage! Et Paris est si frivole dans les assiettes!

Chaque matin, je déguste le petit-déjeuner de l'hôtel, apporté par une dame très sympathique. Je me délecte du bon café et de la baguette. Comment imaginer un petit-déjeuner sans baguette, croissant et viennoiseries?! Heureusement, il y a des fruits pour accompagner, ma conscience s'en allège! Et puis, mes longues balades requièrent force et dynamisme!


Dès la sortie de l'Hôtel des Deux Continents, je sens Paris et son ambiance si particulière. Lorsque j'arrive à l'angle de Ladurée, le choix est excitant; à droite, la Seine, ses quais, le Pont des Arts, le Louvre, la Cathédrale Notre-Dame, la rive droite… A gauche, Saint-Germain des Près, ses galeries, son église, ses magasins de luxe, sa Brasserie Lipp, son Café de Flore… Je me suis assise à la terrasse des Deux Magots! Alors que le garçon de café m'apportait ma commande, je me plaisais à dessiner les pensées des passants... "Me prennent-ils pour une parisienne?" J'aimerais tant qu'ils le croient!

Avant le souper, je rentre à l'hôtel pour me préparer. J'en profite pour discuter avec la réception et prendre un thé dans l'un des salons de l'hôtel. Il règne un calme et une atmosphère chaleureuse en ces lieux. C'est très agréable après une journée dans cette ville où le temps semble courir après les parisiens et non l'inverse! Puis, je feuillette les journaux et les magazines de l'hôtel. Un peu de français et un peu d'anglais! Cela ne peut pas me faire de mal. De temps à autre, j'utilise l'ordinateur de l'hôtel pour faire un skype avec Marcus. Le téléphone, les emails et les messages ne suffisent pas toujours. J'aimerais tant qu'il partage avec moi le romantisme de la ville et de l'hôtel.
Hier soir, nous nous sommes promis que nous reviendrons ensemble à Paris. Nous boirons une coupe de Champagne dans notre chambre à l'Hôtel des Deux Continents, nous marcherons le long de la Seine, puis dans les rues pavées de Saint-Germain et du quartier latin, nous irons au Grand Palais puis sur le Pont Alexandre III, nous dégusterons une glace Berthillon sur l'ile Saint-Louis, nous mangerons des cuisses de Grenouille ou de la tête de veau (enfin, à voir…!), nous déambulerons dans les allées du jardin du Luxembourg, puis nous ferons des pauses sur les bancs publiques en rêvant que le temps est un conte sans fin, que l'on écrit à la plume…notre propre plume.

Comme tu le vois, je me prends à penser au prochain séjour parisien avant même mon retour. Je m'en vais donc achever ce chemin épistolaire et promets de t'écrire très vite mon Ami, pour t'avouer de nouveau mon adulation inavouable pour cette ville.

Amicalement,

Ton Amie.

PS: Sais-tu que je peux entendre des mouettes depuis ma chambre?! Tant de belles choses à te raconter encore…

*****


Dear Friend,

Here I am in Paris. Finally! From the day this dear aunt told me about Paris and its wonders, my dreams were constantly humming Edith and Eiffel! I still like to think that my feet have walked the Champs Elysées and my lips tasted the coffee.

I arrived on the first Monday of the month at Hotel des Deux Continents, in the so charming rue Jacob. Just opposite the hotel, the famous Ladurée shop quickly charmed my eye and my palate! I tasted the macarons in my room, it's so good. The room is very cozy. With a Parisian size, it offers me all the comfort I need. Great blackout curtains, comfortable bed and cozy duvet to cajole my nightly dreams … A luggage rack, a wardrobe and a safe to install me, a desk to write you Parisian letters, a TV, wifi and a phone, to keep in touch with reality, courtesy tray to pamper me, and a renovated bathroom! In addition, the staff are lovely. Young women at reception desk give me very good advices to discover the city, but also to choose restaurants. You know how gastronomy account in a trip! And Paris is frivolous in dishes! Saint Germain des Prés can have its own Michelin guide.

Every morning I enjoy hotel's breakfast, provided by a very friendly lady. I relish good coffee and baguette. How to imagine a breakfast without baguette, croissant and pastries ?! Fortunately, there are fruits to ease my conscience! But my long walks require strength and dynamism!


Right out of Hotel des Deux Continents, I feel Paris and its special atmosphere. When I arrive at the corner of Ladurée, the choice is so intense; right, the Seine and its bank, Pont des Arts, Louvre Museum, Notre Dame Cathedral, the right bank … And left, Saint-Germain des Pres, its galleries, church, luxury stores, Brasserie Lipp , Café de Flore ... I sat on the terrace of the Deux Magots! While the waiter brought me my order, I liked to draw the thoughts of passersby .. "Do they think I'm a Parisian?". I'd like them to believe it!

Before supper, I return to the hotel to prepare. I also talk to the front desk and have tea in one of the lounges. There is a calm and friendly atmosphere in these places. It's very nice after a day in this town where time seems to run after Parisians and not vice versa! Then I flip through newspapers and magazines from the hotel. A little French and a little English! It can not hurt me. From time to time I use the hotel computer to make a skype with Marcus. The phone, emails and messages are not always enough. I would love him to share the romance of  Paris and the hotel with me.

Yesterday evening, we promised that we will return to Paris together. We will drink a glass of Champagne in our room at Hotel des Deux Continents, we will walk along the Seine, and in cobblestone streets of Saint Germain and Latin Quarter, we'll go to the Grand Palais and the Pont Alexandre III, taste a Berthillon ice cream on Saint-Louis island, we'll eat frog thighs or calf's head (well, maybe not ...!), we will wander in the alleys of Luxembourg gardens, then we'll pause on public benches dreaming that time is an endless story…

As you see, I begin to think about the next Parisian stay before my return. So I am going to finish this letter and promise to write you soon my Friend, to confess again my great adulation for this city.

Sincerely Yours,

Your Friend.

PS: You know I can hear seagulls from my room ?! So many beautiful things to tell you…

Hotel des Deux Continents
25 rue Jacob, 75006 PARIS
continents.hotel@wanadoo.fr


Posts les plus consultés de ce blog

Première Vision, Paris - 02.2016

Ron Mueck défie notre réalité à la Fondation Cartier // Ron Mueck defies reality at the Cartier Foundation

NUIT BLANCHE 2017