L'Inca et le Conquistador au Quai Branly // The Inca and the Conquistador at Quai Branly Museum


Le Musée du Quai Branly a choisi de nous faire voyager encore une fois avec l'exposition "L'Inca et le Conquistador". Jusqu'au 20 septembre, le musée nous propose une plongée au coeur de deux univers si différents qui finirent par se rencontrer et écrire une nouvelle page de l'histoire sud-américaine. Un affrontement difficile mis en scène par un dialogue tout au long de l'exposition. Nous avons choisi de vous remémorer les événements qui eurent lieu au Pérou au XVIème siècle lors de l'invasion espagnole...

A la mort de l'empereur Inca, Huayna Capac, en 1527, la succession au pouvoir est complexe. En effet, Atahualpa, fils de l'empereur, et Huascar son demi-frère, se disputent le titre. Une guerre civile résulte de ce combat et Atahualpa s'impose de plus en plus. C'est dans ce climat hostile que l'espagnol Francisco Pizarro débarque sur les terres péruviennes. 

Ayant conscience de la lutte entre les deux frères, Pizarro organise en 1532, une entrevue avec Atahualpa afin de lui proposer son aide. Mais lors de cette entretien, le chef Inca se voit demander de se convertir au Christianisme, ce qu'il refuse bien évidemment. L'occasion est parfaite pour arrêter Atahualpa, et massacrer sa grande troupe venue sans arme à la rencontre des espagnols. Le fils de Capac propose alors une somme conséquente d'or en échange de sa libération. Le métal précieux provenant des quatre coins du pays ne suffira pas. Pizarro accepte l'or mais fait exécuter Atahualpa après un procès expéditif. Le conquistador avait bien trop peur du poids de son ennemi et préférait le savoir mort pour continuer son avancée. 

Pizarro entre dans Cuzco en 1534 et détruit la cité. La même année, la première ville espagnole voit le jour et prend par la suite le nom bien connu de Lima. Pendant ce temps, le petit frère d'Atahualpa, Manco Inca, persiste et résiste face à l'envahisseur. S'ajoute à cette difficulté, la guerre civile née d'une rivalité entre Pizarro et son ancien associé Amalgro, tous deux avides de pouvoir. En 1538, ce dernier est vaincu durant la bataille de Las Salinas et mis à mort. Mais 3 ans plus tard, les amis d'Amalgro réussiront à mettre fin aux jour de Pizarro. 

Une histoire difficile, violente et symbolique. Chaque peuple se déchire et la rencontre est féroce. L'exposition nous conte les histoires de chacun avant que l'Histoire s'écrive.

L'inca et le Conquistador
Musée du Quai Branly.
Jusqu'au 20 septembre 2015, musée fermé le lundi.


*****


The Quai Branly Museum has chosen to make us travel once again with the exhibition "The Inca and the Conquistador." Until September 20th, the museum offers us a dive into the heart of two such different worlds that finally came together and wrote a new page of the South American history. A difficult confrontation staged by a dialogue throughout the exhibition. We have chosen to remember you events that took place in Peru in the sixteenth century during the Spanish invasion ...

After the death of the Inca emperor, Huayna Capac, in 1527, the succession is complex. Indeed, Atahualpa, son of the emperor, and his half-brother Huascar, compete for the title. A civil war results from this fight and Atahualpa is becoming increasingly important. It is in this hostile climate that the Spanish Francisco Pizarro landes on the Peruvian lands.

Aware of the fight between the two brothers, Pizarro organizes in 1532, an interview with Atahualpa to offer his help. But during this interview, the Inca chief is asked to convert to Christianity, which he obviously refuses. The occasion is perfect to stop Atahualpa, and massacre his great troupe came unarmed to meet the Spanish. The son of Capac then provides a substantial amount of gold in exchange for his release. The precious metal from around the country does not help him. Pizarro accepts gold but Atahualpa is executed after a speedy trial. The conquistador was too afraid of the weight of his enemy and preferred knowing him dead.

Pizarro enters into Cuzco in 1534 and destroys the city. The same year, the first Spanish city is founded and later takes the well known name of Lima. Meanwhile, the little brother of Atahualpa, Manco Inca, persists and resists against the invader. Adding to this difficulty, the civil war born of a rivalry between Pizarro and his former partner Amalgro, both hungry for power. In 1538, the latter is defeated in the Battle of Las Salinas and killed. But three years later, friends of Amalgro succeed in killing Pizarro.

A difficult, violent and symbolic history. Every nation is torn and the meeting is fierce. The exhibition recounts the stories of each one before their common history was written.

The Inca and the Conquistador
Quai Branly Museum
Until September 20th 2015, museum closed on Monday.

Posts les plus consultés de ce blog

Première Vision, Paris - 02.2016

Ron Mueck défie notre réalité à la Fondation Cartier // Ron Mueck defies reality at the Cartier Foundation

NUIT BLANCHE 2017