Halloween à Paris! // Halloween in Paris

Best Western Trianon Rive Gauche****
Dormir à Saint-Germain des Prés peut être un rêve...ou un cauchemar. Oserez-vous dormir dans l'un de nos hôtels la nuit d'Halloween...et réussirez-vous à dormir...?

Laissez-nous vous conter une histoire qui s'est peut-être déroulée chez nous...

En ce 31 octobre, le jeune Manuel avait décidé de rejoindre ses amis à Paris afin de faire une grande fête pour Halloween. Bien qu'il n'ait pu trouver une chambre au même endroit que ses camarades, le Best Western Trianon Rive Gauche avait pu l'accueillir et ne se situait qu'à quelques minutes de marche des autres établissements. Après une bonne sieste dans sa chambre, il descendit à la réception afin de demander quelques informations sur le quartier, mais s'étonna de n'y trouver personne. "Excusez-moi? ... Bonsoir..?". Pour seule réponse, il entendit derrière le mur de la réception "chhhhuuuutttt". Surpris par cette attitude indigne d'un hôtel 4 étoiles, il répéta : "Bonsoir?" La porte de la salle du petit-déjeuner claqua violemment et un cri se fit entendre au fond du lobby. Manuel se sentit bien seul et jeta un coup d'oeil vers le sol. Au son d'un nouveau ""chhhhuuuutttt"", un crayon roula vers lui depuis la porte battante de l'accueil... Sans attendre, il sortit de l'établissement et prit la direction des hôtels de ses amis. "Lorsque je vais leur raconter ça!", se dit-il.

Arrivé au Welcome Hotel, Manuel trouva de nouveau une réception vide. "Quel accueil pour un hôtel de ce nom!". Il entendit cependant une voix à l'étage. En haut des escaliers, il aperçut un homme riant aux éclats. Il riait très fort, sans s'arrêter, et sans même regarder le jeune homme. Ce dernier s'approcha et comprit que tout en s'esclaffant, il coupait les porte-clés en bois de l'hôtel en tout petits morceaux. Alors que le voyageur observait la scène, l'homme assis s'arrêta de rire soudainement, fixa Manuel et dit: "Welcome Hotel, à votre service, Bonsoir!" Puis son fou rire reprit et il commença à découper la table... "Ok, je vais vous laisser." Il descendit les marches à la hâte et sortit de cet hôtel étrange.

Ayant passé les portes de l'Hôtel de Seine, il aperçut la Tour Eiffel scintillante et crut tout d'abord que l'hôtel diffusait de la musique à ses clients. Mais en se concentrant, il comprit qu'il s'agissait en réalité d'une voix... Manuel suivit le chant et découvrit un homme, probablement le réceptionniste, dans la cuisine. Ce dernier ouvrait une large bouche souriante et entonnait vaillamment une ritournelle difficile à reconnaitre. Il tenait également dans ses mains une citrouille qu'il perçait de milliers de petits trous. Interrompu par le jeune étranger, le réceptionniste tourna la tête, fit un grand sourire, et s'exclama: "Elle est belle ma citrouille! Chantons ensemble! - Non, ça va aller, je cherche des amis. - Ils ont des citrouilles eux aussi? - Non, non, mais je vais aller les chercher ailleurs...". Il fit chemin inverse et s'avança dans la rue Jacob.

Welcome Hotel**
A l'abri d'une petit cour sombre, se trouvait l'Hôtel des Marronniers. Une adorable réceptionniste reçut Manuel avec un sourire sincère et une voix particulièrement douce et rassurante. "Me voila enfin dans un endroit normal" pensa-t-il. "Je cherche mes amis Madame. - Oui bien sûr, ils sont au fond du jardin, tout au fond. - Etes-vous sûre? Il fait si noir. - Oui, voulez-vous boire quelque chose? - Non c'est gentil, je vais aller les rejoindre." Il se rendit au fond du jardin mais celui-ci était désert. Il retourna vers la véranda et aperçut la dame brune. Elle remplissait plusieurs verres avec du vin rouge. Il entra: "Mes amis ne sont pas là, je vais aller voir dans l'hôtel voisin. - Mais si, ils sont tous là, je vous ai préparé un plateau. Ils sont drôles vos amis. Ils vous attendaient." Et elle fit un hochement de tête en direction du jardin. Manuel pressa le pas pour s'éloigner de cet établissement.

L'Hôtel des Deux Continents paraissait tout à fait sain. "Bonsoir Madame, je cherche mes amis. - Oui, ils sont en chambre 233 au troisième étage du second bâtiment, les escaliers sont juste là." Il monta et sur le troisième palier, il rencontra la seconde réceptionniste. "Mais non, c'est une erreur, ils sont en chambre 330, au troisième étage du troisième bâtiment." Il traversa la passerelle et aperçut la première réceptionniste dans la cour de l'immeuble. Elle lui sourit et sembla donner une clé à une statue... Arrivé sur le troisième palier, il retrouva la seconde réceptionniste. "Oh, que d'erreurs, il s'agit de la chambre 132, au troisième étage du premier bâtiment. - Mais c'est un labyrinthe. - Oh oui!!" De retour au rez de chaussée, la première réceptionniste appela l'ascenseur. Lorsqu'il s'ouvrit, la seconde réceptionniste se trouvait à l'intérieur, de dos, la tête penchée, les bras le long du corps, et à côté d'elle, la statue. La première réceptionniste sourit : "Nous montons ensemble? Nous allons au 132ème étage...". 

C'en fut trop pour Manuel qui retourna dans sa chambre d'hôtel. La sieste n'avait sans doute pas été assez longue! Ou bien ne s'était-elle jamais arrêtée...?

Nos hôtels vous souhaitent un étrange et fantasque Halloween!!!
*****

Hotel de Seine
Sleeping in Saint Germain des Pres ... can be a dream or a nightmare. Will you dare to sleep in one of our hotels on Halloween night ... and will you succeed to sleep ...?

Let us tell you a story that may happen with us...

On October 31, the young Manuel decided to join his friends in Paris to have a big party for Halloween. Although he did not find a room in the same area, the Best Western Trianon Rive Gauche could host him and it was only a few minutes walk from the other places. After a good nap in his room, he went down to reception to ask for some information about the neighborhood, but was surprised to find no one there. "Excuse me? Hello ... ..?". As an answer, he heard behind the reception wall "shhhh". Surprised by the unbecoming attitude of a 4-star hotel, he repeated: "Hello?" The door fo breakfast room slammed violently and a scream was heard from the bootom of the lobby. Manuel felt very alone and cast a glance towards the ground. At the sound of a new "" shhhh ", a pencil rolled towards him through the swinging door of the reception ... Without waiting, he left the hotel and walked to find his friends. "When I will tell them!", He said.

Arriving at Welcome Hotel, Manuel found an empty reception desk again. "What a welcome for a hotel of that name!". However, he heard a voice upstairs. Up the stairs, he saw a man laughing. He laughed loudly, without stopping, and without even looking at the young man. Manuel approached and understood that while he was laughing, he was also cutting the wooden keychain and making very small pieces. As he watched the scene, the man stopped laughing suddenly, looked at Manuel and said: "Welcome Hotel, at your service, Good evening!" Then he started laughing again and began to carve the table ... "Okay, I leave you." He went down the stairs in a hurry and left this strange hotel.

Having passed the doors of Hotel de Seine, he saw the glittering Eiffel Tower and thought at first that hotel was playing music to its customers. But focusing, he realized that it was actually a voice ... Manuel followed the singing and discovered a man, probably the receptionist, in the kitchen. He was opening a wide smiling mouth and was singing a refrain difficult to recognize. He was also holding a pumpkin that he pierced of thousands of small holes. Interrupted by the young stranger, the receptionist turned his head, smiled broadly and exclaimed, "My pumpkin is beautiful, isn't it? Let's sing together! - No, I'll go, I look for friends - Do they have pumpkins too? - No, no, but I'll go and look elsewhere ... ". He stepped forward and took the Rue Jacob.

Hotel des Marronniers
In the shelter of a small dark courtyard, was the Hotel des Marronniers. An adorable receptionist received Manuel with a sincere smile and a particularly soft and reassuring voice. "I'm finally in a normal place," he thought. "I look for my friends Mrs. - Yes of course they are in the garden, at the bottom - Are you sure? It's so dark. - Yes, would you like something to drink? - No that's nice I will join them. "He went into the garden but there was nobody there. He returned to the porch and saw the brown lady. She was filling several glasses with red wine. He entered: "My friends are not here, I'm going to see in the neighboring hotel - But yes, they are all there, I've prepared a platter for you. Your friends are very funny! They have been for you for a long time...." And she made a nod toward the garden. Manuel hurried on to get away from this property.

Hotel des Deux Continents appeared quite normal... "Hello Madam, I am looking for my friends. - Yes, they're in the room 233 on the third floor of the second building, the stairs are right there." And he went up on the third florr, he met the second receptionist. "But no, it's a mistake, they are in room 330 on the third floor of the third building." He crossed the bridge and saw the first receptionist in the courtyard of the building. She smiled at him and it seemed that she gave a key to a statue ... Arrived on the third floor, he found the second receptionist. "Oh, that's a new error, they are in room 132 on the third floor of the first building -. But it's a maze. - Oh yes it is !!" Back on the ground floor, the first receptionist called the elevator. When it opened, the second receptionist was inside, immobile, facing the mirror, leaning her head, arms along the body, and next to her, the statue. The first receptionist smiled: "Do we go together? We are going to the 132th floor ...".

This was too much for Manuel who returned to his hotel room. The nap had probably not been long enough! Or maybe it had never stopped ...?

Our hotels wish you a strange and great Halloween!!



Posts les plus consultés de ce blog

Première Vision, Paris - 02.2016

Ron Mueck défie notre réalité à la Fondation Cartier // Ron Mueck defies reality at the Cartier Foundation

NUIT BLANCHE 2017