Jardins d'Orient à Paris // Oriental Gardens in Paris


Au coeur de Paris, une superbe fantaisie citadine a vu le jour! En effet, l'Institut du Monde Arabe a créé l'étonnement avec sa récente exposition "Jardins d'Orient. De l'Alhambra au Taj Mahal." Cette dernière accueille le visiteur dans le célèbre bâtiment mais également sur le parvis occupé par un sublime jardin éphémère. Quelle belle façon d'illustrer le thème choisi!!

L'exposition présentée à l'Institut du Monde Arabe nous invite, comme à l'accoutumée, à voyager dans des contrées antiques et modernes. On prend plaisir à déambuler dans le passé et à apprécier ce que l'homme a su créer de la nature. L'Orient a sa propre histoire, sa propre culture et son propre mode de vie. Et ce qui est intéressant, c'est que la visite nous mène au-délà des prouesses de paysagistes. Elle nous conte une société, des rites et des traditions. Quelles furent les inspirations de ces jardins d'Orient? Quelles en sont les particularités? Comment et par qui furent ils utilisés? Puisque nous apprenons que le parc public est très récent en Orient.

Alors que plus de 300 documents dont des photos, récits, dessins, suscitent curiosité et admiration à l'intérieur, le jardin éphémère parfait la mise en scène de l'exposition. Le paysagiste Michel Pena a bâti sur ce parvis une passerelle entre l'antiquité et la modernité. Inspirations d'hier et d'aujourd'hui nous montrent que cet art a su évoluer. La question du développement durable est par ailleurs traité dans le parcours de l'exposition. L'histoire est loin d'être achevée, elle se poursuit et se nourrit de chaque siècle. 

Entre orangers, palmiers et rosiers, on oublierait presque la ville tout autour. Cette créativité est une belle alliance avec la nature, ces feuilles qui pétillent, cette eau qui ruisselle dans chaque tige et cette fragrance printanière... On inspire la pureté et l'évasion du lieu et on se laisse aller à la pause bucolique tant appréciée. Pause lecture, thé à la menthe ou gourmandise, ce jardin éphémère est un lieu à part. Mais attention, comblé par cette quiétude, le visiteur pourrait regretter la fin de l'exposition le 25 septembre, et la disparition de ce formidable lieu de vie... 

Jardins d'Orient. De l'Alhambra au Taj Mahal.
Institut du Monde Arable, Paris 5ème.
Jusqu'au 25 septembre 2016.


*****

Photo: lci.tf1.fr

In the heart of Paris, a beautiful fantasy was born! Indeed, the Arab World Institute has created astonishment with his recent exhibition "Oriental Gardens. From the Alhambra to the Taj Mahal." The event greets visitors in the famous building but also on the square occupied by a sublime ephemeral garden. What a great way to illustrate the theme !!

The exhibition at the Arab World Institute invites us, as always, to travel in ancient and modern times. We take pleasure to stroll through the past and appreciate what man has created from nature. The East has its own history, its own culture and its own way of life. And what's interesting is that the visit takes us beyond the landscape prowess. It tells us a society, rites and traditions. What were the inspirations of the Eastern gardens? What are features? How and by whom were those gardens used? Since we learned that the public park is very recent in the East.

While more than 300 documents including photos, stories, drawings, arouse curiosity and admiration inside, the temporary garden brightens the exhibition staging. The landscape architect Michel Pena has built on this square a bridge between antiquity and modernity. Inspirations of yesterday and today show us that this art has evolved. The topic of sustainable development is also treated in the exhibition. The story is far from complete, it continues and feeds on each century.

Among orange trees, palm trees and roses, we almost forget the city all around. This creativity is a beautiful combination with nature: leaves sparkling, water flowing in each stem and spring fragrance... We inspire purity of the place and we appreciate the proposed bucolic break. Reading, mint tea or food, temporary garden is a different place. But beware, filled by this peace, visitors might regret the end of the exhibition on September 25, and the disappearance of this wonderful place of life ...

Oriental Gardens. From the Alhambra to the Taj Mahal.
Arab World Institute, 5th arrondissement of Paris.
Until September 25, 2016.

Posts les plus consultés de ce blog

Première Vision, Paris - 02.2016

Ron Mueck défie notre réalité à la Fondation Cartier // Ron Mueck defies reality at the Cartier Foundation

NUIT BLANCHE 2017