L'Automne, l'invité invité? / Autumn, an invited guest?

Notre-Dame en Automne (Photo geo.fr)

Les aiguilles poursuivent leur destinée. Le temps est vaincu par la fatalité. Les saisons reviennent toujours. Nul besoin de se battre, elles gagnent toujours l'humeur du ciel. La nuit est ravie de retrouver l'Automne. L'Automne est très permissive comme saison. La nuit s'invite chaque jour davantage faisant fuir par la même, notre astre chaleureux. Les températures font grise mine et les arbres s'apprêtent à hiberner. Paris ne rompt jamais devant l'automne. Ce sont d'autres couleurs qui enflamment la Capitale. Et comme elle sait si bien le faire, elle crée une ambiance dans chacune de ses rues. Les quais se tapissent d'automne et Paris brille d'une lumière brune. 

Les hôtels de Saint-Germain sont rêveurs, vous le savez... Ils susurrent même des rêves à vos propres rêves lorsque vous les choisissez pour la nuit... Et l'Automne est un délicieux parfum de rêve et de poésie... Nos souhaitons donc partager un poème avec vos yeux. 


L'Aube est moins claire...
de Victor Hugo.


L'aube est moins claire, l'air moins chaud, le ciel moins pur ;
Le soir brumeux ternit les astres de l'azur.
Les longs jours sont passés ; les mois charmants finissent.
Hélas ! voici déjà les arbres qui jaunissent !
Comme le temps s'en va d'un pas précipité !
Il semble que nos yeux, qu'éblouissait l'été,
Ont à peine eu le temps de voir les feuilles vertes.

Pour qui vit comme moi les fenêtres ouvertes,
L'automne est triste avec sa bise et son brouillard,
Et l'été qui s'enfuit est un ami qui part.
Adieu, dit cette voix qui dans notre âme pleure,
Adieu, ciel bleu ! beau ciel qu'un souffle tiède effleure !
Voluptés du grand air, bruit d'ailes dans les bois,
Promenades, ravins pleins de lointaines voix,
Fleurs, bonheur innocent des âmes apaisées,
Adieu, rayonnements ! aubes ! chansons ! rosées !

Puis tout bas on ajoute : ô jours bénis et doux !
Hélas ! vous reviendrez ! me retrouverez-vous ?

*****

Victor Hugo
Needles follow their destiny. Time is defeated by fate. Seasons always come back. No need to fight, they still earn the mood of the sky. The night is delighted to see the Fall. Autumn is a very permissive season. Night comes increasingly early scaring the sun. Temperatures are given a grim and trees are preparing to hibernate. Paris never breaks before the fall. There are many colors lightening the city. And as Paris knows so well, it creates an atmosphere in every street. The docks are an autumn carpet and Paris shines with a light brown.

Our Saint-Germain Hotels are dreamers, you know that ... They even whisper dreams to your own dreams when you choose them for the night ... And Autumn is a delicious fragrance of dreams and poems ... So we would like to share a poem with your eyes.

Dawn is less clear...

Victor Hugo



Dawn is less clear, the air not so warm, the sky less pure;
Misty evening tarnishes the sun in the azure sky
The long days have passed; the months of delight are ending,
Alas! See how the trees are already yellowing!
As time departs with hastening step!
It seems that our eyes, dazzled by summer,
Have scarcely had time to notice the green leaves.

For, whoever lives like me with open windows,
Autumn is sad with its biting winds and fog,
And the fleeing summer is a friend departing.
Adieu, says this voice that weeps in our soul,
Adieu, blue sky! beautiful sky touched by a mild breeze! 
Sensations of fresh air, wings beating in the wood,
Walks, ravines full of distant voices,
Flowers, innocent pleasures of peaceful souls,
Adieu, sunbeams! dawns! songs! dew!

But then one adds quietly: O blessed and sweet days!
Alas! You will return! Will you find me again?






Posts les plus consultés de ce blog

Première Vision, Paris - 02.2016

Ron Mueck défie notre réalité à la Fondation Cartier // Ron Mueck defies reality at the Cartier Foundation

NUIT BLANCHE 2017